Voor 15:00 besteld, morgen thuis.
Klantenservice Tel: 073-6154550 tot 17:00 uur

Recent toegevoegd ×

U heeft geen producten in uw winkelwagen.

Flash Nissin i40: le compagnon idéal pour le Fujifilm série X

Pour beaucoup de photographes, la lumière flash est synonyme de 'lumière laide'. La lumière qui produit des ombres dures et des portraits peu flatteurs. Des photos que vous ne voudriez même pas avoir sur votre permis de conduire. Et cela est tout à fait vrai, lorsque vous utilisez le flash intégré dans votre appareil photo. Plus petite la source de lumière par rapport à l'objet, plus dure la lumière (et donc l'ombre). En outre, avec le flash intégré de votre appareil photo Fujifilm vous ne pouvez pas changer la direction de la lumière: le flash déclenche tout droit et cela fournit des photos aplaties de faible dimension.

Travailler avec un flash amovible

Si vous travaillez avec un flash amovible, tout un monde de possibilités s’ouvre pour vous.
D'abord, vous pouvez, même avec votre flash sur l'appareil photo, pivoter et incliner la tête du flash. Ainsi, vous pouvez envoyer la lumière par exemple vers l'arrière et / ou vers le haut (ceci est aussi appeler ‘rebondir’). Si vous avez un mur (de préférence blanc ou gris clair) derrière vous, la lumière flash rebondit contre ce mur et reflète comme une boule de billard en arrière, avec la différence qu'elle est tout à fait dispersée. Ainsi, la petite tête de flash n´est plus la source de lumière (dure), mais le mur derrière vous devient une source de lumière (douce) beaucoup plus grande avec de belles ombres douces.
Un autre avantage de travailler avec un flash amovible est que vous le pouvez utiliser séparément de votre appareil photo. C´est la façon dans laquelle j'utilise mon flash habituellement. Cela vous donne encore plus de contrôle sur l'endroit où vous le mettez par rapport à votre sujet.

Le Nissin i40 pour Fujifilm: Introduction

Dans cet article, nous explorons le flash Nissin i40. Ce flash externe compact existe dans une version pour Nikon, Canon, Sony, Micro 4/3 et aussi pour Fujifilm. Comme je suis un utilisateur Fujifilm moi-même, cet article traite spécifiquement de la version pour Fujifilm. Sa sortie il y a quelques temps a fait pas mal de bruit parmi les utilisateurs de Fujifilm, car l’offre de flashs compatibles qui aussi soutiennent le système de mesure de flash automatique était relativement limitée jusque-là.

Spécifications techniques du flash Nissin i40

Voici les principales caractéristiques techniques. Pour la liste complète je me réfère à ce lien.

Les principales caractéristiques du flash Nissin i40

Les principales caractéristiques du flash Nissin i40

  • Pour: Canon, Nikon, Sony, Micro 4/3 et Fujifilm
  • Nombre guide (dans le cas d’ISO 100, en mètres)
    • 40 (105 mm position zoom)
    • 27 (35 mm position zoom)
  • Approvisionnement énergétique: 4 piles AA (Alcaline ou 1.2V NiMH)
  • Recycle en: 0,1 à 4 secondes
  • Nombre de flashes par lot de piles: 220 à 1.700 (en fonction de la puissance réglée)
  • Durée du flash: entre 1/800e et 1/20.000e seconde
  • Température de couleur: 5.600 K
  • Lampe vidéo LED intégrée réglable en 9 étapes
  • Compensation d´exposition du flash: +/- 2 EV en étapes de 0,5 EV
  • Réglage manuel: 1/1 à 1/256
  • Dimensions: 85(H) x 61 (B) x 85(D) mm
  • Poids: 203 grammes (sans piles)

Mes quatre premiers points forts du flash Nissin i40

J'ai pu examiner un exemplaire du flash Nissin i40 pendant quelques mois et bien que je travaille normalement avec des flashs plus grands et plus puissants, j’étais agréablement surpris. Le flash i40 a donc acquis une place fixe dans mon sac photo, à cause de ces raisons:

1. La même philosophie de conception des appareils photo Fuji X

Vous réglez l´i40 presque entièrement par ces deux molettes pratiques.

Vous réglez l´i40 presque entièrement par ces deux molettes pratiques.

L'une des caractéristiques fortes du système Fujifilm X est que vous pouvez régler tout (ISO, ouverture, vitesse d'obturation, compensation d'exposition) sur la base de bonnes molettes à l'ancienne. Ainsi, vous voyez comment votre appareil photo est réglé en un coup d´oeil. L´i40 suit cette philosophie de conception. Pas de menus compliqués mais deux roues qui vous permettent de régler ou ajuster l'éclairage tant manuellement qu’en TTL. Quant à moi, les molettes auraient pu être un peu plus rigide encore.

2. Parfaitement équilibré pour les hybrides sans miroir

Le Nissin i40 comparé à un flash Nissin normal qui est conçu pour les reflex plein cadre.

Le Nissin i40 comparé à un flash Nissin normal qui est conçu pour les reflex plein cadre.

Le Nissin i40 est le flash idéal pour des sorties en famille.

FUJIFILM X100T | @ 23 mm | 1-1700 sec. f - 4,0 | ISO 200

Comme il est si compact, j´emporte l´i40 aussi lors des sorties en famille, avec un parapluie flash léger. Une technique que j'aime utiliser est de positionner mon sujet / mes sujets devant le soleil. De cette façon, ils obtiennent une lumière du contour naturelle de sorte qu’ils contrastent nettement par rapport au fond. Sans la lumière flash, ils étaient évidemment complètement sous-exposés, mais en utilisant le flash Nissin i40 en combinaison avec un parapluie flash compact, je peux éclaircir ces ombres.

Le Nissin i40 est beaucoup plus petit (et plus léger) que les flashs typiques qui vont avec un appareil photo reflex et ainsi vont parfaitement avec les hybrides tels qu’un Fujifilm X-E2, X-T1, X-Pro 2 ou X100T. Comme il est si compact, vous n’avez réellement aucune excuse de ne pas l'emporter. Avec un nombre guide de 40 (à 105 mm) il est pourtant très puissant. Au contraire, le Nissin i40 est l'un des flashs TTL les plus puissants et pourtant compacts qui sont disponibles pour Fujifilm en ce moment.

3. Le flash Nissin i40 est réglable en TTL et manuellement

Rosalinde Kirkstra photographié avec le flash Nissin i40.

FUJIFILM X100T | 1 / 1000e sec. à f / 4 | ISO 400
La top model néerlandaise Rosalinde Kirkstra (www.rosalindekirkstra.com) est normalement habituée aux grand moyens en ce qui concerne les appareils photo et les flashes. Ici, pour l'occasion elle était photographiée avec un Fujifilm X100T et un Nissin i40 positionné séparé de l’appareil photo. Le Nissin était contrôlé par un câble pour flash OC-E3 pour Canon, long de 10 mètres. La lumière flash était diffusée par un Speedbox. Notez également la vitesse d'obturation utilisée de pas moins d’une 1 / 1000e seconde!

Avant que l’i40 fût là, je travaillais avec des flashs manuels sur mon système Fuji. Cela fonctionne très bien, en particulier lorsque vous y travaillez séparé de l’appareil photo et votre sujet ne bouge pas. Mais quand j’emploie le flash indirectement (rebondir), ou quand j’y travaille séparé de l’appareil photo avec un modèle (ou tout simplement mon propre fils) qui se déplace en continu, la souplesse d’emploi de flash TTL est inestimable. Pour travailler avec l'i40 séparé de l’appareil photo vous avez quelques options. Tout d'abord, l'i40 a une fonction esclave. Ainsi, vous le pouvez laisser déclencher lorsqu’il voit la lumière du flash sur votre appareil photo. Vous devez prendre soin de régler ce dernier à une puissance qui est aussi bas que possible, sinon il influencera l'exposition de vos photos. Dans ces situations, l'i40 fonctionne uniquement comme un flash manuel séparé de l’appareil photo et vous devez adapter la puissance du Nissin i40 sur le flash lui-même. Vous pouvez également utiliser un émetteur et récepteur radio manuel simple. Si vous voulez utiliser le flash i40 séparé de l’appareil photo en mode TTL, il y a deux options. La première consiste à utiliser un câble de synchronisation du flash compatible avec Canon. Vous y travaillez alors séparé de l’appareil photo, mais avec un câble. Si vous voulez pouvoir déclencher l’i40 en mode TTL sans fil, vous avez besoin d'un Air 1 Commander, Air 10s Commander et Air R Recepteur.

4. L’i40 est indispensable pour les utilisateurs des appareils photo de la série Fujifilm X10, X20, X30 et X100

L'i40 comme lumière principale en combinaison avec un speedbox.

FUJIFILM X100T avec convertisseur grand-angle | 1/2000 e s. à f / 4 | ISO 200
Deux flashs, dont la lumière principale est un Nissin i40 éclairé par un Speedbox. Le rétro-éclairage était un vieux flash réglé comme ‘esclave optique’ et déclenchait comme ça quand il voyait déclencher l’i40. Comme je pouvais déclencher le flash à 1 / 2000ème d’une seconde, je pouvais même utiliser l’i40 avec un diffuseur le jour en plein soleil.

J'utilise l’i40 avec tous mes appareils photo Fuji, mais surtout avec mon X100T. Pour expliquer pourquoi ce flash collabore si bien avec le X100T, je tiendrai une histoire technique. Un appareil photo typique a une vitesse de synchronisation du flash d’autour 1 / 200e seconde. Pour la plupart des appareils photo Fujifilm, celle-ci est de 1 / 180e seconde, dans le cas du X-Pro 2 celle-ci est de 1 / 250e seconde. Mais, comme la série X10, X20, X30 et X100 a un obturateur central, vous pouvez déclencher le flash jusqu’à 1 / 1000e ou même 1 / 2000ème d’une seconde. Sans entrer dans le détail, cela signifie que dans certaines circonstances cet i40 relativement petit combiné avec un X100T est presque aussi puissant qu’un flash studio puissant en combinaison avec un appareil photo ‘ordinaire’.

Piet van den Eynde

www.photofactsacademy.nl. ZSes livres populaires sur Adobe Lightroom peuvent être trouvés sur www.lightroomontmaskerd.be.

Geef een reactie