Voor 15:00 besteld, morgen thuis.
Klantenservice Tel: 073-6154550 tot 17:00 uur

Recent toegevoegd ×

U heeft geen producten in uw winkelwagen.

La fonction High Speed Sync (HSS) pour Fuji expliqué

Jun 20

Gorillapod.nl

Nous autres, utilisateurs du Fujifilm, avons dû l’attendre longtemps. On a testé notre patience. Mais on voit enfin la fin du tunnel. Vous pouvez à partir d’aujourd’hui utiliser votre flash sans soucis HSS avec votre Nissin i60A ou votre flash amovible Nissin i40 en combinaison avec votre Fujifilm X-T2, X-T20 et X-Pro2.

Je vous explique dans ce blog ce qui est pratique avec HSS (High Speed Sync) et pourquoi vous allez vouloir absolument utiliser cette fonction.

High Speed Sync vous permet d’avoir une vitesse d’obturation plus courte que ne le permet votre appareil photo. Pour pouvoir utiliser votre flash avec une vitesse d’obturation qui est plus rapide que le temps de synchronisation, vous devez faire un petit truc avec votre flash. Ce petit truc ne doit pas seulement être présent sur le flash, mais doit pouvoir être officiellement compatible avec votre appareil photo. Ce qui veut dire qu’aussi bien votre appareil photo que votre flash doivent être compatibles avec un flash HHS.

Pourquoi utiliser HHS ?

Vous pouvez de nos jours photographier avec des hautes valeurs ISO comme ISO 6400, et même photographier avec ISO 12800 ne pose pas de problème. Avez-vous donc vraiment besoin d’un flash ? Absolument !

Vous devez ouvrir votre esprit et ne pas penser de manière traditionnelle : je n’ai besoin d’un flash que si la luminosité ambiante est insuffisante pour un enregistrement clair et bien éclairé. Vous pouvez utiliser un flash si il y a trop de luminosité ambiante afin de justement surpasser la lumière ambiante.

Vous pouvez donner une autre dimension à vos photos en utilisant un flash. Utilisé correctement, un flash s’applique à toutes circonstances. Vous pouvez aussi l’utiliser dehors en plein soleil. Un flash ne sert pas seulement à prendre des photos dans des endroits sombres.

Le HSS est souvent utilisé en extérieur pour faire de magnifiques portraits avec une petite profondeur de champ. Par contre cela n’est pas évident à faire à contre-jour ou si le soleil est très fort. Comme vous le savez probablement, vous ne pouvez créer cette petite profondeur de champ qu’avec un gros diaphragme, afin d’obtenir un arrière-plan flou. Mais parce que la lumière qui touche le capteur est très forte, vous devez dans ces cas utiliser le diaphragme en mode fermé (choisir un chiffre f haut). Ce qui a pour effet d’annuler votre effet arrière-plan flou. Si vous voulez néanmoins conserver votre arrière-plan flou, il faudra utiliser le flash pour surpasser la lumière solaire.

Il est en même temps nécessaire d’utiliser une vitesse d’obturation très rapide avec cette forte lumière solaire. Ce qui n’est pas possible car votre appareil photo est limité dans sa vitesse de synchronisation de flash. Si vous choisissez néanmoins de photographier et utiliser votre flash avec une vitesse d’obturation plus rapide que la vitesse de synchronisation du flash , vous obtiendrez comme résultat une vilaine barre noire au travers de la photo. Une partie de la photo n’est pas sortie car le clapet s’était déjà refermé, ce qui vous laisse avec une demi photo.

Le petit truc pour quand même avoir une photo bien éclairée est d’utiliser un High Speed Sync, afin d’avoir des vitesses d’obturation plus rapides que les vitesses maximales de synchronisation de votre appareil photo. Vous pouvez ainsi prendre des photos et utiliser votre flash avec des vitesses pouvant aller jusqu’à 1/8000e de seconde.

Le clapet d’un appareil photo se compose de 2 lamelles que l’on appelle en photographie « rideaux ».

  1. Avec un appareil photo le capteur doit être à nu afin de pouvoir voir l’image dans le viseur ou sur l’écran LCD à l’arrière de votre appareil. Dès que vous appuyez sur le bouton de l’obturateur, le premier rideau se refermera.
  2. Cela est nécessaire car votre appareil doit se préparer à prendre une photo. L’éclairage doit être identique pendant toute la prise, depuis le haut jusqu’au bas du capteur. C’est pour cela que le premier rideau se referme entièrement.
  3. A ce moment précis vous ne voyez plus rien dans le viseur, c’est ce qu’on appelle un black-out.
  4. Dès que le premier rideau est fermé, la prise commence et le rideau s’ouvre à nouveau.
  5. Le viseur restera ouvert pendant la prise. La durée maximale de synchronisation est le temps le plus rapide de l’appareil pour tirer le rideau entièrement de haut en bas. Avec un flash régulier, le flash se déclenchera après l’ouverture du premier viseur.
  6. Pour finir la prise, un deuxième rideau couvrira le capteur de haut en bas.
  7. La prise s’arrête au moment où le deuxième rideau a recouvert entièrement le capteur. Le capteur est ainsi, dans sa totalité éclairé de manière égale.
  8. Le rideau est à nouveau tiré vers le haut lorsque la prise est terminée. C’est seulement après cela que le capteur est à nouveau éclairé et que le viseur peut être libéré pour l’image.

Un certain nombre de points retient notre attention, lorsque que l’on compare la procédure ci-dessus avec le fonctionnement d’un flash HSS. Le flash donnera de petites impulsions pendant les étapes 4, 5 et 6 afin d’éclairer de manière égale la prise. La durée d’un flash d’une prise HSS est plus longue qu’une prise régulière. Vous en voyez un exemple ci-dessous.

Image@Greg Theulings : l’image ci-dessus montre comment un viseur fonctionne avec une vitesse d’obturation plus rapide que la vitesse de synchronisation maximale, si il est utilisé avec un appareil photo et un flash HSS." Image@Greg Theulings : l’image ci-dessus montre comment un viseur fonctionne avec une vitesse d’obturation plus rapide que la vitesse de synchronisation maximale, si il est utilisé avec un appareil photo et un flash HSS.

Le HSS sur votre appareil photo Fujifilm s’appelle AutoFP

Le HSS est nommé différemment avec le Fujifilm. Cette possibilité est appelée « auto FP » avec le Fujuifilm. Si vous activez cette fonction sur votre appareil et le HSS sur votre i60A (ou i40), il est alors possible, après un update de votre appareil (info plus loin dans ce blog) de flasher avec des vitesses d’obturation allant jusqu’à 1/8000e de seconde.

Attention : il est possible de flasher avec une grande vitesse d’obturation, mais cela n’est pas une nécessité si vous activez cette option. Vous pouvez aussi photographier avec une vitesse d’obturation moindre, par exemple 1/15e de seconde.

Si vous activez le HSS ce n’est donc pas une obligation, ou une nécessité d’utiliser une grande vitesse d’obturation. Cela signifie juste qu’il est possible d’utiliser une vitesse d’obturation supérieure à la vitesse de synchronisation.

Vous pouvez installer cette option AutoFP/HSS en standard. Et je vous recommande même de le faire si votre appareil photo est compatible à une utilisation avec AutoFP sur l’appareil photo. Cela signifie simplement que vous pouvez désormais flasher avec toutes les vitesses d’obturation souhaitées. Même si vous sélectionnez une vitesse d’obturation supérieure à la vitesse maximale de synchronisation. Vous pouvez ainsi prévenir la prise de photos avec un fond trop éclairé. L’utilisation du HSS est donc avantageuse.

HSS a des avantages et inconvénients.

La différence entre un flash régulier avec une vitesse de synchronisation maximale de 1/250e de seconde sur par exemple un Fujifilm X-T2 et un flash avec HSS c’est-à-dire jusqu’à 1/8000e de seconde est la durée du flash. Contrairement à ce que vous pourriez penser, la durée du flash avec High Speed Sync n’est pas plus courte en sélectionnant une grande vitesse d’obturation sur votre appareil photo, mais justement plus longue.

Vous ne verrez pas la différence en déclenchant le flash, avec High Speed Sync, le flash fonctionne comme une sorte de stroboscope qui va émettre très rapidement beaucoup de petits flashs courts. L’avantage du HSS est donc que le flash peut être utilisé en combinaison avec de grandes vitesses d’obturation, mais chaque avantage a son inconvénient.

Le HSS n’a pas seulement des avantages, il y a aussi des inconvénients liés à l’utilisation d’une grande vitesse d’obturation. Une grande durée de flash demande aussi plus d’énergie. Ce qui signifie que le flash doit étaler son énergie sur une longue durée, afin que le capteur soit éclairé de manière égale. Etant donné que la capacité du flash est divisée en plusieurs petits flashs courts , ce n’est pas seulement la capacité mais aussi le rayon qui est limité. Vous ne pouvez donc flasher très loin.

Cette limite n’apparait que lorsque vous utilisez des vitesses d’obturation plus courtes que la vitesse maximale de synchronisation, c’est-à-dire entre 1/320e et 1/8000e de seconde ( pour un Fujifilm X-T20 cela apparait déjà à partir de 1/200e de seconde. Si vous utilisez des vitesses d’obturation plus longues , le flash retournera automatiquement à la durée de flash normale d’une vitesse de synchronisation du flash. Ce qui explique donc le nom Auto dans Auto FP.

C’est donc pour cela que vous pouvez toujours installer l’appareil photo et le flash de sorte à pouvoir utiliser le HSS, le High Speed Synchronisation de flash. Vous n’avez ainsi pas de soucis à vous faire lorsque vous avez besoin d’une vitesse d’obturation plus rapide que la vitesse de synchronisation de votre appareil photo.

HSS est donc une solution formidable pour vos problèmes de flash en plein soleil. C’est donc bizarre qu’il ne soit nommé que dans une seule ligne dans le mode d’emploi de l’appareil Fujifilm AutoFP.

Contrôle du programme

Votre flash doit être compatible avec le HSS afin de pouvoir l’utiliser. Degreef & Patrner fait tout son possible pour installer les derniers programmes sur les flashs en magasin, mais il est néanmoins possible que le flash que vous achetiez ne dispose pas encore de cette programmation et ne soit pas compatible avec le flash High Speed Sync.

Même si vous avez un Nissin i40 ou i60A, il est préférable de faire contrôler si le flash a déjà eu un update.

Vous pouvez le contrôler de la manière suivante :

Vous contrôlez ainsi le programme disponible sur votre Nissin i40 pour votre appareil photo Fujifilm série X

Vous contrôlez ainsi le programme disponible sur votre Nissin i40 pour votre appareil photo Fujifilm série X

Nissin i40

Pour savoir si votre Nissin i40 est compatible avec le HSS, procédez de la manière suivante :

  1. Allumez le flash
  2. Maintenez le bouton On/Off appuyer, et appuyez sur la touche « Pilot »
  3. Attendez environ 3 secondes et relâchez le bouton.

Le nombre de fois où clignote la petite lampe LED indique la version du programme installé. Cette lampe doit clignoter au minimum 18 fois.

Le nombre de fois où clignote la petite lampe LED à droite indique la version du programme installé du flash lui-même. Cette lampe doit clignoter au minimum 9 fois.

Pour arrêter le contrôle du programme , il vous suffit d’ouvrir la petite porte où se trouve la batterie.

Vous contrôlez ainsi le programme disponible sur votre Nissin i60 pour votre appareil photo Fujifilm série X

Vous contrôlez ainsi le programme disponible sur votre Nissin i60 pour votre appareil photo Fujifilm série X

Nissin i60A

  1. Maintenez le bouton On/Off appuyer, et appuyez sur la touche « Pilot »
  2. Attendez environ 3 secondes et relâchez le bouton.

Le chiffre en haut à gauche indique la version du programme de la tête du flash. Le chiffre en bas à droite indique la version du programme du flash en lui-même. Le chiffre en haut à gauche doit être au minimum un 7 ou plus haut, le chiffre en bas à droite doit être au minimum un 5 ou plus haut.

Je vous explique ci-dessous ce que vous devez faire si votre flash n’est pas encore adapté pour un High Speed Sync avec votre appareil photo Fujifilm.

Soutien standard avec le Nissin i40 et le Nissin i60A

Cela a mis beaucoup de temps avant d’avoir un support HSS pour le Fujifilm, ce qui fait qu’il y a très peu de flashs sur le marché qui ont automatiquement cette possibilité de flash qui soit plus rapide que la vitesse de synchronisation maximale pour un appareil Fujifilm.

Nissin vous offre dorénavant cette possibilité automatiquement sur le Nissin i40, le Nissin i60A et le Nissin Di700A en combinaison avec un appareil photo Fujifilm (X-t2, X-T20 et X-Pro2). Ce qui a pour avantage de ne plus avoir de déclencheur externe , comme le cactus V6II. En plus, Nissin a travaillé en étroite collaboration avec Fujifilm, afin de faire fonctionner HSS sur ses flashs. Vous êtes ainsi assurés d’un bon fonctionnement de vos flashs Nissin.

Cette garantie de fonctionnement obtenue avec les flashs Nissin ne se retrouve pas dans la solution que propose un Cactus. Cela est dû au fait que ce fabricant de ‘déclencheurs ‘ travaille avec un système inversé : on essaye de ‘casser ‘ le code , mais cela ne fonctionne pas parfaitement et la solution proposée par le Cactus n’est de ce fait pas idéale, et n’est pas très sûre sur le terrain.

Ceux d’entre vous qui possèdent déjà un Nissin doivent faire installer un nouveau programme, et c’est seulement après que vous pourrez utiliser votre flash HSS avec votre Nissin i40, Nissin i60A ou Nissin Di700a.

Vous pouvez envoyer votre flash à Vilma Paris pour obtenir un update , ils se chargeront d’installer le tout dernier programme sur votre flash. Cette opération est gratuite, à l’exception des frais d’envoi. Si vous souhaitez avoir un update du programme, vous pouvez faire une demande sur ce page web.

Plus d’informations sur les appareils photos Fujifilm X ?

Vous utilisez déjà un Fujifilm ou voulez en savoir plus sur les appareils photos Fujifilm X, rejoignez mon groupe Facebook (en néerlandais). En ce moment c'est la plus grosse communauté Fujifilm X du BeNeLux.

À propos de Greg Theulings

Greg Theulings est photographe, rédacteur et blogueur. Son travail est sa passion, ainsi il fait des "Textes + Images".
Il est un spécialiste créatif, qui aime écrire des textes clairs sur la technique et la photographie. Un adorateur des gadgets pur sang. Concernant sa photographie: il fait des portraits purs sans des chichis. Il aime des enregistrements des beaux paysages. En plus, il enseigne des workshops inspirants et il organise des 'photowalks' régulièrement.

Lisez les blogs de Greg (en néerlandais) sur: http://blog.gregtheulings.nl/.

Geef een reactie