Voor 15:00 besteld, morgen thuis.
Klantenservice Tel: 073-6154550 tot 17:00 uur

Recent toegevoegd ×

U heeft geen producten in uw winkelwagen.

L'influence de la vitesse d'obturation sur vos vidéos

Jul 23

Gorillapod.nl

Quand vous filmez, il faut tenir compte de certaines choses, comme la relation entre la vitesse d'obturation et le débit de trame. La vitesse d'obturation dépend de la situation de l'éclairage et de l'atmosphere que vous voulez obtenir en votre vidéo. Mais, ça n'est pas la seule chose qui détermine le style de votre vidéo ; le débit de trame est aussi importante ! Ce blog vous explique la relation entre le débit de trame et la vitesse d'obturation optimal. Comment vous obtenez les mouvement le plus naturel dans votre vidéo en jouant avec cela ?

La règle de 180 degrés

La règle de 180 degrés est une règle très important pour les vidéastes. Cette règle vous permet d'enregistrer des vidéos ressemblant la perception de l'oeil humain. D'une telle façon, vos vidéos obtiennent un effet aussi naturel que possible, ce qui assure des images captivantes. Une partie de cette règle est la vitesse d'obturation. La règle assure un bon rapport vitesse d'obturation - fréquence de trame.

180 degrés vitesse d'obturation

Pour imiter la perception de l'oeil humain, la vitesse d'obturation doit être le double de votre fréquence de trame (ou proche). Quand vous filmez à 24 images par secondes, la fréquence de trame doit être 1/48me. La plupart des appareils photo n'ont pas cette option, donc vous utiliserez 1/50me. De cette façon, les mouvements dans votre vidéo paraissent fluides et naturels. Et voilá : l'effet cinématique !

Dans cette vidéo de PolarPro la différence entre les vitesses d'obturation est clairement visible :

 

Comment ça marche ?

Mais, sur quoi repose cette règle ? Il s'agit d'une formula, donc elle doit être fondée sur quelque chose. Dans ce cas, la formula concerne l'angle d'obturation. Nous supposons que vous utilisez un appareil standard, avec un angle d'obturation de 180 degrés. Ça veut dire que durant une durée déterminée (le temps d'obturation), l'obturateur pivote un demi-cercle. Donc, durant le temps d'obturation, la moitié d'image est éclairé. Quand vous utilisez 24 images par secondes, chaque image dure environ 0.0417 seconde. L'obturateur 180 degrés laisse passer la lumière pour la moitié du temps, donc 0.0208 seconde, ou 1/48me seconde. Si vous souhaitez une lumière complète, comme nous voyons des images, vous devrez doubler la vitesse d'obturation par rapport à la fréquence de trame, pour rendre chaque image entièrement éclairé.

fréquence de trame et vitesse d'obturation. video credits: plowboylifestyle

Voici l'effet des angles d'obturation différents. Les appareils standard ont un angle d'obturation de 180 degrés, comme à la gauche.

La différence dans la pratique

Si vous regardez des films et des émissions 'standard', vous voyez une différence entre les images. Souvent, les images dans les films sont plus fluides et plus captivants. C'est un exemple très clair du 'cinematic effect'. Dans les émissions standard, on utilise des vitesses d'obturation plus vites, afin que les mouvements sont moins fluides.

Des vitesses d'obturation prolongées, mais pas de surexposition

Une vitesse d'obturation prolongée assure des mouvement fluides, mais en même temps laisse passer plus de lumière. Par temps ensoleillé, une vitesse d'obturation de 1/50me seconde sera trop longue. Donc, vous devrez adapter votre diaphragme, mais cela influence votre profondeur de champ. Dans ce cas, vous avez besoin d'un filtre ND, qui bloque une partie de la lumière. Ainsi, vous pouvez utilier des vitesses d'obturation prolongées et un diaphragme plus grand. Aujourd'hui, ces filtres sont également disponible pour drones, pour caméras d'action et même pour votre Smartphone !

Source : PolarPro, lire l'article au complet ici (en anglais).

Geef een reactie